•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les nouveaux utilisateurs de 33 pays, dont la France, sont redirigés vers le site mobile de la plateforme de vidéo en ligne, qui évite ainsi une ponction de 30 % sur le premier abonnement.

Une page du site français de Netflix, le 19 avril.

Est-ce le début d’une bataille de titans, opposant Netflix à Google et Apple ? Selon l’article publié mardi 21 août par le site américain TechCrunch, la plateforme de vidéo en ligne teste un nouveau parcours d’abonnement dans 33 pays (dont la France) à destination des nouveaux utilisateurs ayant téléchargé son application sur l’AppStore d’Apple : ceux-ci sont désormais automatiquement redirigés vers le site mobile de Netflix pour finaliser leur abonnement.

L’intérêt pour Netflix ? Echapper, pour ces nouveaux abonnés, à la commission de 30 % que ponctionne la marque à la pomme. Du côté de Netflix, on tente de nuancer le sens de cette initiative : « Nous faisons sans cesse des essais pour améliorer le parcours d’inscription afin de mieux comprendre ce que nos membres préfèrent. »

La société effectue ainsi environ 250 tests par an, que ce soit sur son parcours d’abonnement ou sur l’ergonomie de sa page d’accueil. Ces essais consistent à exposer une partie de son audience à de nouvelles fonctionnalités. En fonction de l’intérêt suscité auprès des utilisateurs, ces innovations sont ou non déployées.

130 millions d’utilisateurs

Mais l’initiative n’est pas isolée : depuis le mois de mai, Netflix ne permet plus aux utilisateurs d’appareils Android de souscrire un nouvel abonnement ou de se réinscrire via le service Google Play – qui impose le même niveau de commission qu’Apple (30 % au premier abonnement, puis 15 % à chaque renouvellement annuel). Ils sont directement facturés par Netflix. Pour un service qui compte 130 millions d’utilisateurs, l’intérêt de ne plus payer ces commissions est évident.

Désireux de réduire sa dépendance au duopole Apple-Google, Netflix multiplie aussi les partenariats avec des acteurs tels que les fournisseurs d’accès à Internet ou les fabricants de téléviseurs, qui se montrent moins gourmands tout en lui offrant une bonne visibilité sur les interfaces de leurs produits.

Netflix n’est pas la…

Source link: Le Monde.


  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •